Rate this post

La préparation d’une trousse d’urgence peut être cruciale pour les survivalistes, car elle peut s’avérer vitale en situation extrême. Lors de la préparation de cet équipement, il est important de connaître le domaine, les outils nécessaires et les compétences adéquates pour pouvoir survivre. Dans cet article, nous examinerons tous les aspects cruciaux à prendre en compte lors de la préparation d’une trousse d’urgence.

 

Kit de survie pour de survivalsite.net

je vous met un lien ici pour faire votre shopping directement sur la bonne page

Sac de survie

Préparer un sac d’urgence en cas de danger imminent est important pour tout le monde. Ces kits peuvent être appelés «bug-out-bag» (BOB), «kit de survie 48/72h», etc et sont recommandés par les services de sécurité civile à chaque foyer. Le but est d’assembler un sac contenant tous vos documents administratifs importants et du matériel nécessaire pour fuir rapidement.

La préparation de ce sac demande une réflexion personnelle : il est nécessaire de connaître la limite de poids à ne pas dépasser, les traitements médicamenteux à inclure, l’environnement où se trouve le survivant (urbain ou rural, bord de mer, etc.). Pour une prise en charge optimale du risque immédiat et une autonomie durable, le sac doit comporter suffisamment de vivres pour tenir 48 à 72 heures et des outils utiles pour se protéger et s’alimenter en cas de prolonge­ment de la situation.

Même si la construction d’un sac complet relève d’une décision personnelle et libre, il est fortement conseillé d’effectuer au moins la phase administrative et financière.

Lire aussi :  Des stratégies pour améliorer votre endurance et votre forme physique

Administratif

Il est important d’avoir les documents administratifs importants avec vous. Préparez des copies sur USB et des photocopies pour pouvoir les emporter avec vous, ainsi que vos papiers d’identité. Assurez-vous également que vous disposez d’au moins 500€ en petites coupures pour le cas où vous en auriez besoin. Ne oubliez pas de prendre un double des clés de votre domicile, un double des clés du point de chute (le cas échéant) et un double des clés du véhicule (le cas échéant). Emportez aussi un bloc-notes et un stylo ainsi qu’une liste des numéros de téléphone importants (famille, amis, etc.).

 

Une fois l’analyse pratique et la sauvegarde administrative effectuées, il est temps de préparer le sac d’urgence pour le survivaliste. Voici quelques éléments nécessaires à intégrer systématiquement dans un “Bug-out-bag” complet :

  • Équipement pour les conditions météorologiques difficiles : des couvertures de survie, une veste imperméable, des gants thermiques, etc.
  • Outils permettant de créer un abri temporaire : bâche en plastique, bâtons et ficelles
  • Matériel médical : antiseptique, bandages, analgésiques (aspirine), antihistaminiques (Benadryl), anti-diarrhée (Immodium), etc.
  • Nourriture et eau potable. Les barres énergétiques sont très utiles car elles sont compactes et nourrissantes. Une personne doit disposer de 2L minimum d’eau par jour au minimum
  • Un matériel de purification de l’eau (pastilles ou filtre à eau)
  • Une source lumineuse durable telle qu’une lampe frontale LED rechargeable
  • Des vêtements adaptés à la situation et appropriés aux saisons

Les rations de survie et les barres énergétiques sont de bons moyens de rester hydraté et nourri lorsque vous voyagez. Il est important de s’approvisionner avant, pour éviter tout type de ralentissement et ne pas être pris au dépourvu. Les conserves compacts sont également un must. Les conserves, en plus des barres énergétiques et des rations de survie, offrent une alimentation de base pour 72h. Il sera important de trouve des sources de nourriture assez rapidement.

Army survival pouch

Le reste

Il faut prévoir de quoi faire un abri de fortune. Préparez l’abri en emportant un poncho de pluie, un sac de couchage, un sac de protection thermique, une bâche et une tente compacte.

Prévoyez suffisamment d’eau potable sous forme de rations de secours (6L minimum), ainsi qu’une gourde rigide, une gourde souple et un filtre à eau. Apportez également des sources d’éclairage et du feu comprenant une lampe torche, une lampe frontale, une lanterne,  2 briquets Bic et 2 boites d’allumettes. Prévoyez les outils dont vous aurez besoin comme un outil multiple, un couteau à lame fixe, une clé technique, du cordage ainsi qu’une boussole pour se repérer.

N’oubliez pas d’emporter votre double des lunettes si vous en portez et votre traitement médical si vous en suivez un.

Une trousse de secours compacte est également indispensable pour traiter les petits bobos sur la route ainsi qu’une couverture de survie supplémentaire.

Assurez-vous d’emporter avec vous du gel hydroalcoolique ainsi qu’un rouleau de papier toilette et un rouleau absorbant supplémentaires. N’oubliez pas non plus votre brosse à dents + dentifrice!

Lire aussi :  Langues, activités et habiletés à maîtriser pour un survivaliste expérimenté

Enfin, présentez-vous toujours prêt à communiquer facilement grâce à un radio-émetteur/récepteur accompagnée d’une batterie de secours ou encore d’une radio AM/FM qui fonctionne par dynamo ainsi qu’un sifflet pour se signaler le cas échéant !

.      .    . .

faut il prendre une arme ?

Il est essentiel pour les survivalistes de prendre des mesures de sécurité. Les armes comme le poignard, le taser ou encore le couteau de survie peuvent être emportées dans un sac à dos et offrent une protection optimale, sans attirer l’attention. Une arme à feu à main peut également vous être utile si vous avez votre permis de port d’arme en règle.