Rate this post

Les conflits, les catastrophes naturelles ou les situations de crise humanitaire peuvent présenter des risques pour la vie humaine. Dans le cadre d’une situation d’urgence, lorsque les ressources sont limitées ou inexistantes, il est important de savoir comment construire un abri durable qui assure la protection et un certain degré de confort. Il faut reconnaitre que trouver des solutions pour se protéger du froid, des vents violents et des précipitations est toujours primordial. C’est valable face aux catastrophes naturelles, aux conflits et aux situations de crise humanitaire, dans un pays comme dans des refuges pour sans-abris. La construction de ce type de logement peut sembler difficile à réaliser à première vue, mais en utilisant des matériaux naturels pour faciliter son assemblage, il est possible de construire un abri résistant et durable.

Rassembler les matériaux et outils nécessaires à la construction

Dans chaque pays, il existe toujours des endroits sauvages et hostiles. Dans des situations de crise ou d’urgence, ces lieux deviennent souvent des refuges. En cas de conflits, d’une catastrophe naturelle ou d’une situation de crise humanitaire, il est impératif de savoir comment bâtir des abris temporaires. Il est donc important que les éléments utilisés pour la construction de ce lieu d’hébergement résistent bien aux catastrophes naturelles et autres dangers tels que le vent, le froid ou les précipitations. Les matériaux naturels dont vous aurez besoin pour construire ce type de logement incluent :

  • Des troncs d’arbres ;
  • Des branches ;
  • Des feuilles ;
  • De la terre.

Selon le type de la structure dont vous souhaitez construire en guide d’hébergement, vous pouvez également avoir besoin d’autres éléments comme le bois, le plastique, le fil de fer, les cordes, etc. En ce qui concerne les outils, vous aurez besoin d’une hache pour couper le bois, d’un couteau pour tailler les branches, d’une brouette pour transporter le matériel et de quelques pinces pour finir le travail.

Lire aussi :  Préparation à la Survie : Comment Faire Face à l'Apocalypse Technologique

Trouver un emplacement approprié

Une fois que vous disposerez des matériaux et des outils nécessaires, vous devrez trouver la place appropriée pour construire votre abri. N’hésitez pas à choisir une place qui est à l’abri du vent fort et des précipitations, et loin de l’eau de ruissellement. Vous pouvez également rechercher des sites qui offrent une certaine protection contre les intrusions, telles que les buissons épais et les pentes rocheuses. Une fois que vous avez choisi l’emplacement de votre abri, vous pouvez commencer à construire votre hébergement.

abri naturel en bois

Construire l’ossature de l’abri

Pour bâtir des abris temporaires, la première étape consiste à prendre des troncs d’arbres et à les scier à la bonne longueur. Tout dépend de la taille de l’abri que vous souhaitez construire. Après avoir coupé les troncs d’arbre selon la longueur souhaitée, vous pouvez commencer à concevoir l’ossature en empilant les troncs sur le sol. Assurez-vous que les troncs soient solidement entrecroisés, car cela permettra à l’abri de rester stable. Ainsi, votre habitat pourra mieux résister aux intempéries et sera protégé des risques liés aux catastrophes naturelles. Pour terminer, fixez les troncs les uns aux autres à l’aide d’une corde ou d’un fil de fer pour rendre l’abri encore plus robuste.

Couvrir l’abri avec des matériaux naturels

Une fois que l’ossature est mise en œuvre, vous pouvez commencer à couvrir l’abri avec un matériau naturel. Utilisez des feuilles pour former un toit au-dessus de l’ossature du logement. Vous pouvez également couvrir les murs de l’abri avec des branches et recouvrir le tout avec de la terre pour améliorer sa résistance aux intempéries et limiter les risques liés aux conséquences d’une catastrophe naturelle.

Ces couches supplémentaires sont bénéfiques pour les abris temporaires, car elles vous permettront de garder l’intérieur du logement relativement chaud et sec.

Aménager l’intérieur

Lorsque le toit et les murs de l’abri sont terminés, vous pouvez aménager l’intérieur de votre hébergement. Vous pouvez creuser un lit en terre et y mettre des feuilles pour servir de matelas. Vous pouvez également allumer un petit feu pour vous tenir au chaud et cuisiner quelques plats ou réchauffer les aliments. Il est également possible d’utiliser des morceaux de plastique pour recouvrir les murs pour se protéger du vent et de la pluie. N’oubliez pas de creuser un petit trou à l’extérieur de l’abri pour servir de toilettes. Il peut être creusé à proximité de l’habitat.

Lire aussi :  Préparer une trousse d'urgence pour les survivalistes

Bien que la construction de ce type de logement puisse paraître fastidieuse, le processus peut s’effectuer facilement en suivant les étapes et en utilisant des matériaux naturels. En effet, il est possible de construire un abri durable bien protégé contre les catastrophes naturelles. Il est important de noter que l’utilisation d’un matériau naturel n’est pas seulement durable, mais aussi moins coûteuse par rapport à l’utilisation d’un matériau artificiel. Dans le cadre d’une situation d’urgence, la construction d’un abri peut être vitale. Dès lors que vous vous serez confrontés à un cas d’urgence, que ce soit une catastrophe naturelle ou un conflit, vous serez désormais capable d’assurer la construction de votre propre abri avec des matériaux naturels.